EVA BOUCETLA

Avec nous sur: Intervenante Ateliers CCJT
Depuis 2008, Eva approfondit sa formation artistique en art dramatique au conservatoire d’Amiens.

Elle intègre en parallèle l’école de Cirque d’Amiens et la compagnie L’Équipage pour le spectacle de rue

T’es qui toi? – théâtre, acrobatie dansée et musique – ainsi que la pièce FlashLe cul entre deux chaises, écrites et mises en scène par Barbara Papamiltiadou – théâtre, danse et musique électroacoustique – .

Elle rejoint en 2014 l’option Arts de la Marionnette sous la direction de Sylvie Baillon et Eric Goulouzelle. Elle y explore la distanciation du corps-objet marionnetique et découvre une autre notion de l’espace et de précision dans le mouvement.

À la même période, elle reprend un rôle de danseuse, comédienne et marionnettiste pour le spectacle Elle Vogue sur Biba pour le collectif XXY basé à Lille.

Elle travaille sur un spectacle marionnettique et musical avec Léandre Vaucher, Lilju et le monde de Névé.

Elle intègre en 2016 la classe de chant lyrique au conservatoire d’Amiens. La même année elle intègre le collectif de la Briqueterie à Amiens pour rejoindre la Cie Les Tatas pour le spectacle transdisciplinaire Corps accords, danse et arts plastiques (2016/2019), puis la Cie Sociétés accidentelles pour participer à la création d’une œuvre de Sarah Kane Manque (2018 à 2020)

Depuis 2019 elle collabore avec la Cie Actarts sur les spectacles Chat de tous les chats et proGzen.

Aujourd’hui elle travaille avec Mouhcine Mabouli sur la forme poétique et dansée Agapê qui est toujours en cours d’expérimentation.

En 2018 elle intègre les Criardes, une troupe féminine de marionnettistes qui chaque année à l’automne crée un spectacle qui traite l’actualité de manière subversive et humoristique.

Elle collabore à de nombreux projets vidéo culturels alternatifs locaux, tel que le TV Brique par le Label Omelette Pinard Prod et participe aux clips Respire, Danser un slow avec un flicDans sa corde, Tamponne-moi de Usé, Kabaret pour amour formica.

Elle participe au cours métrage de Nabilla Brahimi, le nœud de Moebius et également au film Ma vie avec James Dean de Dominique Choisy.